Accueil Loisirs Les parasites des rosiers buissons et comment s’en débarrasser

Les parasites des rosiers buissons et comment s’en débarrasser

Le rosier est l’une des plantes les plus appréciées dans les maisons à jardin. Cependant, il doit faire face à de nombreuses maladies et à des attaques d’insectes ravageurs. Par conséquent, pour que cette plante conserve toute son énergie et sa beauté, il est nécessaire de bien l’entretenir. Pour donc se débarrasser des parasites qui le dérangent, découvrez dans cet article quelques traitements effectués.

Quelles sont les principales maladies du rosier ?

Les maladies des rosiers les plus courantes du rosier sont :

Lire également : L'essentiel sur le dossier à fournir pour effectuer un voyage sur USA

Le blanc du rosier ou oïdium

Également appelé oïdium, le blanc du rosier est une maladie courante provoquée par des champignons qui appartiennent à divers genres. Il apparaît vers le milieu du printemps, notamment dans les nuits d’avril à juin et de septembre à novembre et est favorisé en général par la chaleur. Pour traiter cette maladie, il faut supprimer les parties atteintes puis arroser la plante en excès et la mettre au soleil.

Marsonia ou la maladie des taches noires

La maladie des taches noires est une maladie provoquée par différents champignons qui apparaissent sur les feuilles en les faisant jaunir. L’humidité et la chaleur sont indispensables pour son développement. Pour guérir la plante de cette maladie, il suffit de ramasser les feuilles tombées et enlever les feuilles touchées.

A lire en complément : Par quel manga commencer quand on n'y connaît rien ?

La rouille

La rouille fait partie des principales maladies des rosiers. Elle est provoquée par divers champignons microscopiques propres à chaque espèce végétale. Cette maladie fongique épuise le rosier et se développe grâce à l’humidité et à la chaleur. Pour la traiter, il suffit de ramasser les feuilles touchées, les brûler et vaporiser un produit à base de cuivre.

Botrytis ou la pourriture grise

La pourriture grise est une maladie provoquée par un champignon microscopique et touche plusieurs plantes. Ce champignon se développe dans une ambiance chaude, imprégnée d’humidité et pourrit les feuilles et les tiges. Pour éloigner la plante de cette maladie, il faut supprimer les fleurs fanées et les parties touchées.

Quels sont les principaux ennemis du rosier ?

En fonction des dommages observés sur les rosiers, il est important de connaître l’identité du ravageur de même que les solutions et les traitements pour empêcher l’invasion.

Les pucerons

Les pucerons sont de couleur rose, brun ou vert, avec ou sans ailes, gros ou petits, et habitent toujours en bande. Ces petits insectes piquent les rosiers et se collent de préférence sur les tissus les plus jeunes. Pour s’en débarrasser, il est possible d’écraser les pucerons manuellement ou encore vaporiser une solution de savon noir.

Les tenthrèdes

Dans les jardins ou sur les rosiers, on rencontre souvent les larves des tenthrèdes. Ces fausses chenilles, grâce à leurs solides mandibules, décapent d’abord le revers des feuilles et consomment totalement le limbe. Pour prévenir la plante de cet insecte, il faut favoriser la présence des oiseaux, des guêpes, etc. Il est également possible de ramasser les larves à la main ou utiliser le savon noir.

La cétoine dorée

La cétoine dorée, autrement appelée le hanneton des roses, est un insecte qui butine les fleurs, les abîme et apparaît en mai-juin. Cependant, comme solution ou traitement, le plus simple est de tolérer la cétoine et d’améliorer la biodiversité dans le jardin puisqu’aucun traitement bio n’est efficace contre elle.

Quelles sont les astuces de prévention contre les parasites des rosiers ?

Mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Voici ci-après de petites astuces et gestes simples pour que les rosiers ne subissent pas ou peu la pression des insectes et des maladies.

Faire un bon nettoyage et choisir la bonne taille des rosiers

Pendant toute la période, surtout à l’automne, il faut faire une bonne taille des branches ou des bois morts. En effet, il suffit de retirer au maximum les feuilles touchées sur la plante et au sol. Cependant, il ne faut pas faire ces nettoyages pendant les saisons de pluie où l’humidité favorise l’irruption des maladies.

Nourrir les rosiers

Les rosiers sont très gourmands. Ainsi, au début de la saison, il faut penser à donner une poignée d’engrais rapide aux rosiers afin de les aider dans leur accroissement. Ils seront alors très puissants pour se défendre contre les insectes et les champignons. De plus, à l’automne, il est possible de donner de l’engrais à diffusion lente comme la corne séchée ou le fumier de cheval pour ne pas brûler les racines.

ARTICLES LIÉS