Accueil Maison Quel grain pour poncer du verre ?

Quel grain pour poncer du verre ?

Tout bricoleur sait que le ponçage est une opération essentielle pour obtenir une surface lisse. Tous les papiers abrasifs ne sont pas les mêmes. Certains conviennent aux travaux d’ébauche, tandis que d’autres sont réservés aux travaux de finition. Voici nos conseils pour vous aider à déterminer quel papier de verre Quel papier de verre dois-je choisir ? vous convient le mieux.

Qu’est-ce que le papier de verre ?

Le papier abrasif ou le verre est un produit composé d’un matériau dur, souvent silex, réduit en microfragments puis fixé sur un substrat. Les matériaux synthétiques peuvent également être utilisés pour composer du papier de verre. Il est essentiellement utilisé pour polir la surface d’un matériau afin de lui permettre d’être peint, collé ou assemblé. Il existe différents types de papier de verre qu’il n’est pas toujours de savoir quel papier de verre est le mieux adapté au matériau que vous voulez poncer.

A lire en complément : Aménagement des lofts : la déco industrielle fait son grand retour

Types de papier de verre

Il existe différents types de papier de verre.

Papier abrasif

Bien qu’il soit maintenant fait de silex ou de matériau synthétique et pas plus longs morceaux de verres, le papier de verre est encore appelé papier de verre. Ce type de papier est fréquemment utilisé pour le ponçage à sec.Il est adapté pour le ponçage du bois, du plâtre et de la peinture.

A lire également : Comment réussir la pose d’une véranda ?

Corindon

Le corindon est un oxyde d’alumine cristallisé monté sur toile sur papier. Il est spécialement dédié au ponçage de bois très durs et de vieilles peintures. Les mastic et les vernis ne résistent pas non plus à ce matériau. Le corindon, surtout s’il est monté sur un support en toile, fait de fibres vulcanisées, de coton ou de polyester, convient au travail machine. Les abrasifs sur toile sont plus résistants à l’échauffement et aux déchirures.

La toile émeri

Abrasif sur toile émeri n’a pas peur des utilisations intensives. Il est particulièrement efficace dans le polissage des métaux et des surfaces courbes et complexes.

Les différents formats d’abrasifs

Les papiers de verre disponibles sur le marché sont disponibles en différents formats, ce qui permet d’être adapté à vos besoins.

Feuilles

Il s’agit de la taille idéale pour l’artisanat ou le ponçage coin. Les feuilles sont également disponibles en plusieurs tailles, ce qui vous permet de choisir le papier de verre qui vous convient le mieux.

Les disques

Les papiers abrasifs disponibles sous forme de disque sont réservés aux machines telles que les ponceuses orbitales et excentriques et à leurs divers accessoires tels que les plateaux de ponçage pour meuleuses et foreuses, par exemple.

Les rouleaux

Les rouleaux de papier de verre ne sont pas très courants. Pourtant, ils ont l’avantage d’être pratiques surtout si vous optez pour un papier toile émeri.

Les cassettes

Les modèles en forme de courroies sont spécialement conçus pour les ponceuses à bande. Ce type de papier de verre est particulièrement efficace dans le broyage de pièces en bois ou en métal.

Classification du grain de papier de verre

Le grain du papier de verre détermine sa rugosité et comment vous pouvez l’utiliser. Si vous ne savez pas quel papier de verre vous convient, sachez que plus le chiffre qui classe le papier, plus son grain est grand. Voici un tableau qui vous permettra de choisir le type de papier de verre qui vous convient le mieux.

Taille du grain

Tableau de classification Utilisation de l’eau

Usage recommandé

Extra grand

  • 24
  • 30
  • 36

Pas indispensable

Début de l’ébauche

Grand

  • 40
  • 50
  • 60

Pas indispensable

Ébauche

Moyenne

  • 80

Pas indispensable

Ponçage du bois nu

Assez bien

  • 100
  • 120

Pas indispensable

Finition d’ébauche

Fin

  • 150
  • 180
  • 220

Pas indispensable

Finition

Très bien

  • 240
  • 320
  • 360
  • 400
  • 500
  • 600

Recommandé à partir de 320

Finition extrêmement avancée

Ultra Fin

  • 800
  • 1000
  • 1200

Impéritif

Enlever les laques et les peintures

Quel papier de verre pour quelle surface ?

Les abrasifs synthétiques en oxyde d’aluminium sont très résistants. Il permet d’adoucir et de décaper le bois et le métal nu. Les papiers carbure silicium permettent de poncer les surfaces synthétiques, le gypse, le béton. Il est également possible de l’utiliser entre les couches supérieures. Le papier émeri est fin et naturel, collé sur une toile. Il est souvent utilisé pour poncer le métal. L’abrasif grenat est souvent utilisé pour poncer le bois nu.

Une fois que vous avez déterminé quel papier de verre convient à la surface à poncer, il vous suffit de choisir la bonne taille de grain, en fonction du matériau à enlever. Pour enlever les vieilles finitions des surfaces de vos meubles, il est préférable d’utiliser des papiers abrasifs avec des grains gros ou moyens. Les modèles de papier de verre classe 60 à 80 sont les mieux adaptés. Les papiers de 80 à 120 conviennent mieux au ponçage des surfaces en bois nues. Si vous prévoyez de poncer une surface en plastique, pierre, métal, mélanine, plastique ou même céramique, l’idéal est d’utiliser des papiers de 100 à 150.

Entre les couches de peinture, vous pouvez utiliser des papiers classés entre 120 et 220. Avant de peindre une surface intérieure avec de la peinture à l’eau, des papiers grainés de 180 à 220 sont recommandés. Avant de peindre une surface intérieure avec de la peinture à base de solvant, il est possible d’utiliser 120 papiers. Ce type de papier convient également au ponçage des surfaces délicates et des défauts et imperfections non marqués. Les papiers gros-grain, 80 selon la classification standard, conviennent au ponçage des surfaces extérieures avant la peinture. Pour poncer de vieux bois colorés ou vernis qui sont encore en bon état, il est conseillé d’utiliser du papier de verre 220 ou 230. Les papiers fins ou très fins conviennent au ponçage final ou à la fabrication d’engrenages entre deux couches de vernis et de peinture. À partir de 400, le papier de verre est idéal si vous voulez lisser des surfaces délicates comme la carrosserie ou faire des modèles. Quel que soit le type de surface que vous voulez pour polir, sachez que vous devrez toujours commencer avec l’abrasif avec le plus gros grain, puis terminer avec le papier à grain fin et ultra-fin.

Quel type de support utiliser avec du papier de verre ?

Si l’utilisation du papier de verre du bout des doigts est parfaite pour polir les surfaces concaves, ce n’est pas toujours pratique. C’est pourquoi la plupart des bricoleurs préfèrent l’utiliser avec un outil à main tel qu’un coin de ponçage ou un dispositif d’alimentation de type ponceuse ou ponceuse pour une perceuse ou un broyeur.

Cales de ponçage

Le coin de ponçage standard est généralement un outil en caoutchouc avec un dos incurvé et une semelle rectangulaire plate sur laquelle le papier de verre est placé. Cependant, il existe des variantes, ce qui vous permet de choisir celui que vous êtes le mieux adapté

Le coin de ponçage circulaire

Le coin de ponçage circulaire est similaire au modèle standard, sauf qu’ils sont équipés d’une semelle circulaire et d’une poignée ronde, ce qui facilite grandement l’exécution des mouvements de rotation.

Le triangulaire coin de ponçage

Ce type de coin de ponçage est étendu, vers l’arrière, par une poignée. Grâce à son patins triangulaire, il permet d’accéder à des zones souvent mal accessibles à la main, comme les angles, par exemple.

Ponceuses

Il existe également différents modèles de ponceuses à utiliser avec du papier de verre. Parmi eux se trouve la ponceuse excentrique, qui vous permet d’effectuer tout type de travail de ponçage sur toutes les surfaces, sauf dans les coins et les évidements. La ponceuse vibrante convient au ponçage de surfaces planes telles que les étagères, les portes et les panneaux. Ce type d’appareil est adapté pour le travail de dénudage.

ARTICLES LIÉS