Accueil Actu Comment se remettre au sport ?

Comment se remettre au sport ?

L’ été approche, les bonnes résolutions de l’année, l’opinion d’un être cher… Toutes les raisons sont bonnes pour vous remettre dans le sport. Afin de mettre toutes les possibilités de votre côté, nous avons énuméré nos TOP 10 erreurs à ne pas faire lors du démarrage ou du démarrage d’une activité physique…

1- Commencez par une routine trop difficile

Lorsque les mois d’été viennent, il n’est pas rare que nous recherdions des résultats immédiats, de sorte que notre programme devient un entraînement militaire. Fitness le lundi, zumba le mardi, séance à domicile le jeudi et jogging entre amis le samedi… C’est un grand but mais on oublie un détail… Nous ne sommes pas des machines, ça prend un peu de temps. S’adapter à votre corps et à votre esprit pour assimiler un changement aussi radical, d’une session par semaineà quatre sessions par semaine. En ce qui concerne votre environnement, c’est la même chose : ajouter 4 séances sportives nécessite de changer la garde d’enfants, préparer les repas du soir, faire du ménage…

A voir aussi : Qu’attendez-vous d’un consultant en conseil et gestion en entreprise ?

Alors, allons lentement et planifions  !

Planifier vos activités vous permettra de changer votre horaire pour répondre à vos nouveaux besoins, donner à votre cerveau le temps d’accepter et d’assimiler ce qui vous attend pour la semaine.

A lire en complément : La cigarette électronique donne t-il de l'eau dans les poumons ?

2- NE VOIR PAS LES OBJECTIFS

Il est important de fixer un objectif, un délai, vous permettra de planifier pour l’avenir et tenir serré lorsque votre motivation est moins présentable.Pour être en mesure d’aller dans la bonne direction, fixer un objectif « S.M.A.R.T. ». Autrement dit, cet objectif doit être spécifique, puis personnalisé en fonction de votre style dela vie. Il doit être mesurable, c’est-à-dire que vous devez être en mesure de le qualifier ou de le quantifier, vous devez avoir une valeur à atteindre. En outre, il doit être accessible et acceptable, c’est-à-dire que votre objectif doit être suffisamment ambitieux pour vous motiver, mais pas trop risqué de vous décourager. Votre objectif doit être réaliste, c’est-à-dire possible à réaliser en tenant compte de votre rythme de vie, de vos contraintes environnementales, de votre situation familiale… Et enfin, il doit être défini dans le temps, c’est-à-dire qu’il est nécessaire de fixer un délai réaliste pour cet objectif, ce qui est nécessaire permettra une vision à long terme.

3- SPORTS POUR LES RAISONS « GONNES »

Parlons maintenant des raisons pour lesquelles nous changeons notre comportement. Évidemment, ils sont uniques à tout le monde, mais il est important de savoir comment les différencier.Cette motivation peut être de 2 types. Tout d’abord, il y a une motivation extrinsèque qui signifie que notre action est causée par une situation extérieure telle que, par exemple, la pression sociale pour faire une dimension modèle. Il y a aussi une motivation inhérente, l’action est alors motivée uniquement par l’intérêt et le plaisir que nous y trouvons, nous ne nous attendons pas à une récompense externe. Comment savoir ce qui nous motive ? C’est simple, si vous pouvez commencer vos phrases avec « Je dois le faire parce que… » c’est que la motivation tuola est probablement extrinsèque. D’un autre côté, si vous pouvez dire « Je veux le faire parce que… » cela signifie que votre motivation est probablement inhérente. L’Institut des Neurosciences de Paris a montré que la motivation intrinsèque est plus stable et durable que la motivation extrinsèque ! Donc, pour atteindre vos objectifs de santé ne vous concentrez pas sur les modèles de magazines, les commentaires de votre entourage, mais sur levotre santé, votrebien-êtreetle plaisir de faire des activités…

4 — N’exigez PAS les restes d’un médecin

Nous vous le disons partout, le sport c’est la santé ! C’est vrai, mais la reprise de l’activité physique peut entraîner des blessures et des problèmes de santé si vous ne respectez pas la sécurité nécessaire. Donc, pour commencer vos routinedes d’activité physique en toute tranquillité d’esprit, prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste présentant vos ambitions sportives, puis vous fera une liste de contre-indications possibles et vous fera passer un avis, si nécessaire. Aussi, si vous avez besoin de conseils sur votre pratique, n’hésitez pas à vous tourner vers des professionnels de l’activité physique.

5 — NE PAS équiper correctement

Votre équipement sportif est trèsimportant pour plusieurs raisons. La première raison est à propos de votre santé. L’un des éléments les plus importants est vos chaussures , qui doivent être de qualité et adaptées à votre pratique ! Le point le plus important est l’amorti de votre chaussure, il vous permettra d’absorber les chocs et ainsi protéger vos articulations, en particulier les genoux et le dos. Le deuxième équipement à avoir est pour vous, monsieur. Ceci est votre soutien-gorge de sport (comment n’en avez-vous pas un ? ? Expliquons pourquoi ici). Il est essentiel de protéger la poitrine et de ne pas recourir à la chirurgie esthétique plus tard 😉

La deuxième raison pour laquelle vous devez vous équiper pendant l’activité physique ne doit pas être interrompue ; leggings qui ne restent pas en place, un T-shirt qui garde trop chaud, les cheveux ne sont pas bien liés… Ce sont de petits obstacles qui peuvent entraîner l’abandon d’une session et quesont toujours évitables…

Dernier sujet (commentaires personnels) : Équiper correctement pour votre apparence . Au moment de la dernière prise de vue dans le miroir avant de partir pour la salle, si vous ne trouvez pas un « mignon » minimum, cela peut être difficile pour votre estimation une fois que vous êtes rouge écarlate à la fin de la session. Donc, nous prenons soin de nous-mêmes avant même de transpirer. Une belle robe est toujours un plus pour la motivation 😉

6 — Diffusion

Nous sommes ravis pour vous si vous avez beaucoup envie d’activité physique. Cependant, veillez à ne pas se disperser. Yoga, natation, musculation, course… Vouloir tout faire en même temps vous risquez de ne rien faire. Ceci est conforme à nos conseils #1 concernant une routine trop difficile. Parmi les activités que vous aimez, commencez par choisir une. Doit être ce que vous aimez le mieux etnécessite la moindre organisation en ce moment. Si vous ne pouvez vraiment pas décider, créez une phase de test, définissez-vous 1 mois pour essayer toutes les activités qui vous tentent, puis décidez laquelle commencer.

7 — NE BOIR PAS D’EAU ENOY

Comme vous le savez probablement, il est conseillé de boire entre 1 L et 1,5 L d’eau par jour. Notre corps est à 60% d’eau. Puisque la perte d’eau peut varier de 1 à 2 litres par heure d’effort physique, il semble évident que vous devez augmenter la quantité d’eau avant et après l’exercice. Pour rappel : la perte d’eau se produit également par évaporation pulmonaire, pendant la respiration. Il est fortement recommandé de ne pas commencer une séance de sport dans un état de déshydratation, vous ne pouvez pas simplement économiser la quantité d’eau perdue, vous devez obtenir dans un état d’hydratation siperperpersiperperpersiperedla perte d’au moins un litre d’eau. La déshydratation entraîne rapidement une avalanche de symptômes : fatigue précoce, perte de lucidité et de vigilance, risque de blessure et surtout diminution des performances.

8 — PAS ADJUT Sa PUISSANCE

Beaucoup d’entre nous retournent au sport pour perdre du poids. Dans l’espoir d’un résultat rapide, nous associons parfois l’augmentation des dépenses énergétiques à une diminution de l’apport alimentaire. Jouer plus de sport en mangeant moins est une erreur, tout en son temps ! Les muscles consomment beaucoup d’énergie chaque jour et encore plus lorsque vous décidez d’aller au sport. Pour que vous soyez au meilleur de votre performance, vous aurez besoin d’énergie, apportée par les aliments et surtout les féculents. Ne pas hésitarenon augmenter légèrement votre part de riz, pâtes, pain, si vous sentez que vous avez du mal à tenir la routine que vous avez misSeul. Lorsque votre routine d’activité physique est bien ancrée, vous pouvez penser à rééquilibrer la nourriture si nécessaire.

9 — COMPARER À 20 ANS

Nous nous souvenons tous de cette époque où nous prenions facilement 3 pas par semaine. Nous nous sommes fixé l’objectif de revenir immédiatement à ce niveau, c’est une ERREUR ! Prenez en compte que votre vie a changé, vous n’avez plus le même âge, vous avez peut-être pris du poids à cause de vos grossesses, vous avez perdu votre rythme… en mots simples vous commencez à partir de zéro. Il est préférable de vous dire que votre niveau est bas à bas et que chaque étape est un succès plutôt que de regarder en arrière et de compter les choses que vous ne faites plus.

10 — NE PAS LISTE SON CORPS

Lorsque vous reprenez l’activité physique, vous pouvez ressentir de la douleur. Certains sont intenses mais pas graves, douleursmuscle par exemple. D’autre part, certaines douleurs et sensations sont plus sévères et ne doivent pas être sous-estimées. Si vous n’écoutez pas assez, vous pouvez perdre le surentraînement, par exemple, il est caractérisé par une fatigue excessive et une diminution des performances. Écoutez-vous, et si la douleur semble anormale ou dure au fil du temps, parlez à un médecin et à des professionnels de l’activité physique.

ARTICLES LIÉS