Accueil Maison Comment traiter le mildiou de la tomate naturellement ?

Comment traiter le mildiou de la tomate naturellement ?

Le mildiou, cette maladie cryptogamique touchant les vignes, les tomates et les pommes de terre, peut faire des ravages et gâcher les récoltes. Le mildiou peut se traiter de façon naturelle. Ces solutions vous permettent de vous passer des produits chimiques pouvant être toxiques pour l’organisme, polluants qui plus est.

La bouillie bordelaise : le remède le plus efficace contre le mildiou

La bouillie bordelaise n’est pas réellement un remède naturel puisque cette fameuse bouillie utilise du sulfate de cuivre et de la chaux. Néanmoins, il peut être considéré comme un remède naturel, dans la mesure où ce mélange est autorisé dans le domaine de l’agriculture biologique. Toutefois, il faut remarquer que cette méthode est particulièrement controversée. Ce qu’il faut surtout retenir c’est qu’il s’agit d’une solution dont l’efficacité est prouvée.

A voir aussi : Comment se débarrasser des lezards naturellement ?

La bouillie bordelaise est un mélange fait d’eau, de sulfate de cuivre et de chaux. Le mélange prend une couleur bleuâtre. La bouillie bordelaise est extrêmement efficace contre le mildiou de la tomate. Mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit également d’une solution efficace contre plusieurs autres maladies cryptogamiques pouvant attaquer la tomate.

Pour que cette solution ne soit pas toxique pour le sol, il est nécessaire de respecter la dose de 10 à 20g par litre d’eau. La solution est à pulvériser sur les plants de tomates, sans oublier les dessous des feuilles, au moins une ou deux fois par semaine. Quelques semaines avant de récolter les tomates, il faut arrêter le traitement pour ne pas en trouver sur et dans les produits.

A lire aussi : Pourquoi ne pas tondre une pelouse humide ?

Le bicarbonate de soude comme alternative de traitement contre le mildiou de la tomate

Le bicarbonate de soude ne tue pas les champignons responsables du mildiou de la tomate. Par contre, grâce à ses caractéristiques, il rend moins acide le pH de la plante. Ceci a pour effet de défavoriser le développement et la prolifération du mildiou sur les tomates. Le bicarbonate de soude a également comme avantage d’être moins controversé que la bouillie bordelaise. Son utilisation est tout aussi facile puisqu’il suffit de le mélanger à de l’eau.

Pour le dosage de la solution, il faut calculer une cuillère à café de bicarbonate de soude et une cuillère à café de savon noir liquide pour un litre d’eau. Cette solution contre le mildiou de la tomate est à pulvériser dès la mise en terre des tomates. L’efficacité de ce remède réside dans la régularité de son application. Ainsi, il faut compter au moins une pulvérisation intégrale toutes les semaines. Il est essentiel d’atteindre toutes les parties des plantes lors des pulvérisations.

Du fil de cuivre dans la tige de la tomate

Pour lutter contre le développement du mildiou de la tomate, vous pouvez également penser à l’utilisation du fil de cuivre. Ce métal est connu pour être efficace contre la prolifération du mildiou de la tomate. Le principe se base sur l’oxydation du fil de cuivre par la sève de la plante. Cette oxydation provoquerait la formation d’ions qui circuleraient à travers toute la plante.

Le fil de fer est à planter au niveau de la tige principale de la plante. Il est conseillé de faire transpercer la tige de la tomate avec le fil de cuivre perpendiculairement. L’efficacité de cette méthode reste toujours mitigée parmi les cultivateurs de tomates. Mais vous pouvez l’essayer sur quelques plantes pour voir ce qu’il en est réellement.

Autres solutions envisageables pour lutter contre le mildiou de la tomate

En somme, il n’y a pas réellement de solutions totalement biologiques pour lutter contre le mildiou des tomates. Pour s’en débarrasser et pour éviter que les autres plantes soient contaminées, il faut retirer les plantes atteintes et les brûler. Entre autres solutions proposées, il y a celles de la permaculture. Entourer les tomates d’autres plantes comme la capucine, le basilic et la ciboulette chinoise empêcherait la prolifération du mildiou. Parmi les solutions les moins controversées, vous avez la mise sous serre de la tomate. Les plants de tomates seront ainsi protégés des pluies et de la rosée du matin.

ARTICLES LIÉS