Accueil Santé Comment déboucher le nez de bébé naturellement ?

Comment déboucher le nez de bébé naturellement ?

Bébé a le nez bouché ! En tant que parent, surtout jeune parent, il est normal de s’inquiéter. Or la rhinite ou rhinopharyngite est une maladie d’hiver courante et est sans danger. Chaque année, bébé pourra en attraper plusieurs fois, jusqu’à ses 7 ans. Voici quelques méthodes efficaces pour soulager votre bébé.

Comment déboucher le nez de votre bébé en douceur et selon son âge

La première chose à faire lorsque votre bébé a le nez bouché est évidemment de le déboucher. Cette opération doit se faire avec beaucoup de douceur, étant donné que le nez de votre bébé est étroit aux parois fragiles. Si vous le mouchez trop violemment, un peu de sang risque de sortir de son nez bouché. Cela n’est pas vraiment grave en soi, mais signifie que vous devez faire davantage attention.

A découvrir également : IMC : comment calculer ?

Si votre bébé est encore un nourrisson ou qu’il a moins de 6 mois, n’utilisez que le sérum physiologique.

Avant 1 an ou 18 mois, votre bébé ne sait pas encore se moucher tout seul. C’est alors à vous que revient l’action de le soulager en lui nettoyant le nez. Le produit le plus simple et efficace à utiliser pour cela est le sérum physiologique.

A lire aussi : Comment diagnostiquer le syndrome d'Asperger ?

Après ses 6 mois, vous pouvez remplacer le sérum physiologique par un spray d’eau de mer.

Astuce : demandez toujours conseil à votre médecin avant d’acheter un spray nasal à votre enfant. Certains contiennent des vasoconstricteurs, qui sont à prohiber avant l’âge de 15 ans. Ils peuvent vite devenir un danger pour votre bébé à cause des effets secondaires.

Autre méthode de lavage de nez : la désobstruction rhinopharyngée

C’est au médecin de vous montrer comment réaliser une désobstruction rhinopharyngée (DRP), ou un lavage de nez approfondi. Cette méthode est toutefois facile à réaliser, même si votre bébé est encore un nourrisson. Il vous est recommandé de nettoyer doucement une narine à la fois, en veillant à ce que votre enfant puisse bien respirer entre chaque narine.

Attention, cette technique ne s’improvise pas. Vous devez avoir été formé par votre médecin ou kinésithérapeute respiratoire avant de la pratiquer.

Pensez à laver le nez de votre bébé plusieurs fois par jour. La fréquence va dépendre de la situation : a-t-il le nez encombré ? Rien ne sort de son nez ? De préférence, réalisez chaque opération avant chaque repas. Cela permet d’éviter qu’il ne recrache son biberon et pour qu’il puisse être plus à l’aise pour respirer pendant qu’il mange ou tète.

Bon à savoir

Vous pouvez continuer à l’allaiter normalement même s’il a le nez bouché.

Débouchez le nez de votre bébé naturellement : quelques astuces

Le sérum physiologique

Tout parent qui se respecte dispose d’un sérum physiologique dans sa trousse à pharmacie. Il s’agit en effet du premier traitement naturel pour le lavage de nez d’un bébé.

L’homéopathie

Dans le cas où votre médecin est homéopathe, il peut éventuellement vous conseiller un traitement d’homéopathie complémentaire pour déboucher rapidement le nez de votre bébé. Pour les tout-petits, écrasez les granules homéopathiques et diluez-les avec un peu d’eau avant de donner à l’aide d’une tétine ou d’une cuillère.

Les remèdes de grand-mère

Nos grand-mères avaient remède à tout ! Un large éventail de conseils est disponible sur Internet, pour aider les jeunes parents à déboucher le nez de leur bébé. Force est toutefois de mentionner qu’aucun n’a reçu de validation médicale.

Parmi les remèdes de grand-mère, vous pouvez trouver ceux qui conseillent de mettre un oignon sous le lit de bébé. L’oignon augmente en effet les sécrétions en faisant couler les larmes, sans toutefois des recommandations médicales.

Les fumigations

Les techniques de fumigation peuvent être efficaces pour soigner le nez bouché pour un enfant à partir de 3 ou 4 ans. La technique peut éventuellement faire intervenir des huiles essentielles.

Attention, pensez à demander conseil à votre pharmacien pour connaître les produits encore toxiques pour les petits enfants. Par exemple, les huiles essentielles sont interdites d’utilisation chez les enfants de moins de 30 mois.

ARTICLES LIÉS