Accueil Actu Comment avoir le RSA a 25 ans ?

Comment avoir le RSA a 25 ans ?

Depuis plus de 4 ans, l’activité premium prend ses fonctions. Elle remplace la prime d’emploi et l’activité RSA. Quant au socle RSA, il est toujours possible de le réclamer dans les mêmes conditions (voir aide-sociale.fr).

Malgré cela, beaucoup de gens ont encore des questions sur les critères d’attribution (voir ici), les montants ou dans certains cas spéciaux comme le cumul avec l’AAH. Cela semble normal puisque l’aide est relativement récente (entrée en vigueur le 1er janvier 2016). L’une d’elles est la suivante : « L’activité premium est-elle cumulée avec la base RSA ?  » La réponse est oui dans certains cas.

A voir aussi : Top des coiffures et coupes homme tendances en 2019

Découvrez dans cet article dans quelles conditions il est possible d’accumuler l’activité RSA et premium.

Résumé

Cas de chiffres où l’on peut accumuler des primes activité et RSA

A lire en complément : Comment constituer son dossier pour une location ?

> Activité RSA de base et premium pour les personnes qui ne travaillent pas

> Activité premium et RSA pour les personnes en fin de contrat sans droit au chômage

> Activités cumulatives et primes RSA pour les personnes ayant travaillé occasionnellement

Comment pouvons-nous accumuler une activité premium et une base RSA ?

Demande de RSA et étude des droits d’activité à prime par les FAC

Cas de chiffres où l’on peut accumuler une activité de prime et RSA

Il n’est pas facile de tirer une généralité de l’activité des primes de cumul RSA . Chaque cas est particulier et plusieurs facteurs doivent être pris en compte, y compris les revenus perçus par le demandeur mais également pour le ménage.

Seules les FAC ou MSA ont le droit d’examiner vos droits et de vous dire si vous êtes admissible ou non à l’aide. Si vous souhaitez effectuer des simulations RSA, vous pouvez le faire en ligne gratuitement sur cette page.

A savoir : Tout comme pour la LSF, vous ne pouvez demander une prime d’activité que pour l’ensemble du ménage , même si les deux conjoints travaillent.

Pour bien comprendre comment fonctionne le bonus d’activité pour les couples, lisez notre article explicatif Sachez que, dans tous les cas, au moment de votre demande de RSA, les FAC étudient automatiquement les droits à la prime dans le cadre d’activités parallèles sans aucune étape spéciale de votre part.

Activité de base et premium RSA pour les personnes qui ne travaillent pas

Les personnes qui ne travaillent pas et qui ne sont plus en mesure de toucher des prestations de chômage (fin de droit) peuvent demander une base RSA.

À titre d’exemple :

n’ayant pas de revenu professionnel à déclarer au cours des trois derniers mois, la prime d’activité ne peut pas être accordée une personne célibataire est à la fin du droit au chômage et demande un RSA de base. Elle n’a pas travaillé depuis plusieurs mois. . D’autre part, les droits à la LSF de base seront examinés.

Dans ce cas, la condition indispensable pour percevoir les primes est d’avoir reçu un revenu professionnel au cours des 3 mois précédant la demande de base RSA . Si aucune ressource n’a été collectée, vous ne pourrez pas être admissible à l’activité de prime, seule la base RSA peut vous être accordée. Si vous voulez approfondir vos recherches sur l’activité des primes et le chômage, voici ici.

> Activité premium et RSA pour les personnes en fin de contrat sans droit au chômage

Si vous êtes à la fin d’une activité professionnelle qui ne vous permet pas d’ouvrir des droits au chômage (vous n’avez pas atteint les 910 heures de travail nécessaires par exemple : voir ici), vous pouvez accumuler des primes d’activité et de base RSA dans certains cas. Cela dépend de la composition de la famille (avec ou sans enfant) et du revenu reçu.

À titre d’exemple :

Dans ce cas, vous pouvez prétendre à accumuler des activités de base et de prime RSA Vous étiez à la fin du droit au chômage (personne seule sans enfant) et avez travaillé en janvier, février et mars 2020 pour un salaire de 1.000 euros. En outre, un APL de 50 euros vous a été accordé. . En effet, puisque vous n’êtes pas actif au moment de votre demande de RSA, les droits au revenu de solidarité active vous sont ouverts pour un montant de 461 euros. Les 3 mois travaillés vous ouvrent également les droits à l’activité bonus de 160 euros qui sera payé pendant 3 mois. Dans notre exemple, il est possible d’accumuler une activité premium et un socle RSA.

Au moment de vos déclarations trimestrielles (RSA et activité de primes), les nouveaux droits sur les deux aides seront réexaminés en fonction de votre situation.

Point important : Les salaires reçus au cours des trois derniers mois doivent être déclarés en « nets » lorsque vous produisez votre déclaration trimestrielle.

> Activités cumulatives et primes RSA pour les personnes ayant travaillé occasionnellement

Pour ceux qui sont retournés à l’emploi après une période de chômage et qui ont reçu la base RSA, il est possible de réclamer le montant total du RSA cumulatif et le salaire pour une période limitée.

À titre d’exemple :

une personne sans activité et recevant la base RSA pendant plusieurs mois trouve une activité du 1er au 31 janvier pour un salaire de 800 euros. Dans un premier temps, cette personne pourra accumuler le LSF et ses salaires jusqu’à son prochain relevé trimestriel. Toutefois, signalez le changement de situation à la CAF dès que possible.

Au moment de la présentation des rapports trimestriels de RSA, les FAC étudieront automatiquement les nouveaux droits possibles au revenu de solidarité active, mais aussi à ceux de l’activité de primes depuis que des revenus ont été reçus. Il est donc possible de bénéficier des deux aides. Dans notre exemple, le demandeur pourra ouvrir de nouveaux droits à la RSA pour un montant de 461 euros et en plus, il pourra obtenir 71 euros d’activité bonus pendant 3 mois.

Comment peut-on accumuler une activité premium et une base RSA ?

La prime d’activité est une aide aux travailleurs à faible revenu. Cependant, il est possible d’accumuler des activités RSA et des primes dans certains cas. L’une des principales conditions pour être admissible à l’assiette des primes d’activité cumulatives est le fait que vous avez reçu un revenu d’activité au cours des trois derniers mois précédant votre demande de RSA.

En effet, le calcul de l’activité de primes ne tient pas compte des minimums sociaux tels que la base RSA ou même l’allocation spécifique de solidarité. Au moment de votre demande RSA ou de votre simulation en ligne, les FAC examinent automatiquement vos droits à la LSF ET à l’activité de prime, puis vous indique si vous êtes admissible à une aide ou aux deux . Dans ce cas, vous serez directement demandé de demander l’aide que vous pouvez demander (voir la section ci-dessous).

En ce qui concerne la question : « L’activité des primes est-elle cumulée avec le RSA ? , la réponse est « oui, dans certains cas ».

Demande de RSA et étude des droits d’activité à prime par les FAC

Il est difficile de tirer une généralité des cas qui donnent accès à l’aide cumulée. Afin de souligner le fait que l’activité premium et le socle RSA s’accumulent , prenons un exemple spécifique.

Voici un exemple de l’accumulation d’activités de base et de prime sur le site Web des FAC :

Une personne célibataire sans enfant à charge finit sans activité. Au cours des 3 derniers mois, le revenu professionnel perçu s’élève à 600€ (1.800€ pour le trimestre). Son APL s’élève à 80€ par mois et aucune autre ressource n’a été collectée. Elle effectue une simulation de la base RSA selon les chiffres cités ci-dessus. Voici le résultat obtenu :

Le résumé indique que le demandeur peut accumuler le RSA de base et la prime d’activité selon les indications qu’il a fournies.

De plus, les FAC vous informent que vous pouvez demander directement une prime d’activité en cliquant sur le lien qui vous est indiqué (voir la photo ci-dessous).

En ce qui concerne les couples (avec ou sans enfants), l’admissibilité au RSA et à l’activité de primes dépend de la composition de la famille et des ressources du ménage . Chaque cas est différent. Pour connaître votre admissibilité à accumuler les 2 aides, communiquez avec les FAC dont vous dépendez ou évaluez vos droits en utilisant le simulateur.

Le cumul peut être fait pour une période de 3 mois . À la fin du trimestre, vous devrez rendre votre déclaration trimestrielle d’activité de primes et celle valable pour la base RSA. Les FAC détermineront si vous êtes admissible ou non à de nouveaux droits.

Sachez que faire une simulation de base RSA implique que vos droits à l’activité des primes sont étudiés automatiquement par les FAC

. Attention, cependant, l’inverse n’est pas valide. La demande d’une activité de prime ne déclenche pas l’étude de vos droits sur la base RSA.

ARTICLES LIÉS